• Wagon Bi-foudres

    Aujourd'hui je vous présente un wagon que j'ai réalisé en suivant un article que Claude Doussot avait écrit dans le Magaz'N de l'AFAN.

    C'est un wagon plat Arnold que j'ai coupé et raccourci en longueur par le milieu et supprimé le rebord.

    Ensuite j'ai réalisé les berceaux des fûts en plasticard, au début j'avais réalisé les fûts en bois tourné au tour mais il ne me plaisait pas jusqu'au jour ou j'ai trouvé des fûts en résine chez Transmondia.

    Les plaques sont en laiton avec des décalcomanies Vapeur70.

    Depuis ma première fille, qui avait 1 an à l'époque, a fait un mélange de wagon dans son lit parapluie en chopant le carton plein de matériel et voici pourquoi il y a des manques de peinture par ci par là.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    nounours27
    Mardi 28 Avril 2015 à 17:58

    Très belle réalisation, il est vrai que les fûts en résine font, à mon avis plus réaliste que ceux en véritable bois (paradoxe!)

    Ce wagon tel réalisé, à t'il existé, je n'ai pas vu de photos de celui-ci jusque là. En tout cas il a vraiment belle allure.

    2
    Mercredi 29 Avril 2015 à 06:42

    A l'époque ou j'ai réalisé ce wagon j'étais plus dans l'évocation d'un wagon bi-foudres que dans la réalisation réaliste. En même temps il y a eu tellement de sortes de wagon bi-foudres dans la réalité fait de récupération de châssis ou autres que l'on peut imaginer qu'un wagon réel lui ressemble.

    Mais il manque quand même une chose que je ne voyais pas comment faire proprement et finement à l'époque, ce sont les attaches des foudres sur le châssis.

    J'ai préféré ne rien faire plutôt que de faire quelque chose de grossier.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :